Rana Hatmal

Architecte et artiste peintre

Rana est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en architecture. Mais Rana est aussi une artiste. Elle a participé à plusieurs expositions à Beyrouth, Damas et Paris. Aujourd’hui, bien qu’elle entame un second doctorat à l’UQAM (en sémiologie), elle souhaite donner une place plus importante à sa création artistique.

 





captcha

Votre parcours :

L’architecture est mon premier amour. J’ai étudié dans ce domaine et j’y ai consacré ma carrière. Mais cela fait maintenant plus de quinze ans que la peinture m’interpelle et que je crée des toiles. Idéalement, j’aimerais mélanger ces deux disciplines qui, je trouve, se complètent bien.

Ce qui vous inspire :

Bien sûr, l’architecture influence la façon dont j’aborde mes œuvres et la façon dont je les structure. J’aime travailler les contrastes, comme le noir et le blanc, l’homme et la femme... Je donne aussi beaucoup de texture à mes toiles.

Plus récemment, le sujet de l’immigration s’est aussi imposé dans mes créations.

Un moment fort :

Je suis encore en train d’explorer mon art et mon style. Je sens que mon « moment fort » est pour bientôt.

Une ambition ou un rêve :

J’aimerais arriver à trouver un moyen de fusionner mes deux passions : l’architecture et la peinture.

Décrivez-vous en quelques mots :

C’est difficile comme question… Des fois, j’aime être entourée de gens, d’autres fois je préfère la solitude… J’ai plusieurs facettes.

Vos passe-temps :

Le dessin, principalement. J’aime aussi lire. Et puis, je fume la chicha (rire) !

Montréal pour vous :

Je suis assez neutre. Je crois que j’ai besoin de temps pour bien me sentir ici. On a laissé tellement de choses derrière nous… Mon pays me manque beaucoup.

Un lieu préféré :

J’aime la façon dont la ville est globalement structurée. C’est organisé comme en Amérique, mais avec un esprit européen. C’est un beau mélange. Plus spécifiquement, je dirais que les parcs et les églises me plaisent beaucoup. Quand j’étouffe, j’y vais et ça me fait du bien.

Que voudriez-vous dire sur la Syrie ?

Je vais sûrement répéter des choses qui ont déjà été dites, mais elles sont vraies. La Syrie est un vieux pays et ses villes sont habitées depuis des millénaires. On y trouve une grande variété de paysages. Et nous avons des gens de talent qui se distinguent dans le monde entier.

Un souvenir de la Syrie :

Quand je pense à la Syrie, j’ai l’image de personnes qui donnent leur point de vue sur la vie. Elles rigolent et se chamaillent. En fin de compte, chacune reste campée sur ses positions.

Votre plat préféré :

Le taboulé.